Même si l’affiliation d’un animal domestique à une assurance santé est facultative, cela s’avère indispensable pour tout maître. Cette solution permet aux propriétaires de bénéficier d’un remboursement des frais vétérinaires en cas de maladie ou accident de l’animal. Découvrez les différents avantages de l’assurance pour animal domestique.

Remboursement des frais médicaux en cas de maladie ou accident

À la différence de la responsabilité civile, l’assurance pour animal de compagnie n’est pas obligatoire. Le propriétaire est libre dans toutes ses décisions. Cette assurance permet de couvrir les frais de soins vétérinaires payés par le maître en cas de maladie ou accident de l’animal. Le niveau de remboursement varie en fonction de la formule choisie. Ainsi, la couverture procurée par l’assureur figure parmi les avantages d’une assurance pour animaux. Cette solution aide le propriétaire à fuir aux frais de santé élevés tout en permettant à son compagnon de bénéficier des soins dont il a besoin. L’assurance santé concerne non seulement les chats et chiens, mais aussi les nouveaux animaux de compagnie ou NAC (lapin, tortue, perroquet, caméléon, serpent, scorpion,…).

Un large choix de formule d’assurance pour animal

Selon ses besoins et son budget, le propriétaire d’animal domestique peut faire un comparatif pour les offres proposées par les assureurs. La formule d’assurance comportant un forfait de prévention figure parmi les bonnes options. Elle permet au maître d’amortir certaines dépenses. Le montant dont le propriétaire dispose fait l’objet d’un renouvellement chaque année. Il peut financer plusieurs actes vétérinaires, à l’exemple de l’acquisition de produits de soins, d’alimentation ou d’accessoires. Ces articles peuvent être achetés en magasin d’animalerie ou sur Internet. Dans la seconde optique, la prise en compte des frais de port est systématique.

Est-ce que tous les animaux peuvent bénéficier d’une assurance santé ?

Lors de la souscription à un contrat d’assurance santé pour animal, les compagnies d’assurance sont très strictes sur les conditions d’affiliation. En effet, plusieurs assureurs refusent la prise en charge de certains animaux. Des critères relatifs à l’âge, à l’état de santé et à l’hygiène de vie de l’animal sont requis pour bénéficier d’une couverture d’assurance. Les chats et chiens, par exemple, doivent être âgés de 3 mois au minimum et de 10 ans au maximum au moment de la souscription. Ils doivent aussi être pucés ou tatoués. Leurs vaccinations doivent également être à jour. En outre, certaines races d’animaux sont soumises à des tarifications plus élevées. Il en est de même que pour les animaux ayant des antécédents médicaux suspicieux.