Vaccination, stérilisation, accident, visite et maladie… tant de raison pour assurer son animal de compagnie. Et si votre animal vous accompagne pour un voyage à l’étranger, une assurance spécifique doit être souscrite. Selon le pays de destination, les règles sont différentes. Aussi, renseignez-vous avant de partir afin de bien assurer l’animal lors du déplacement. Mais pourquoi assurer son animal lors d’un séjour à l’étranger ? Voici les éléments de réponse.

Pourquoi assurer son animal lors d’un déplacement ?

Si vous considérez votre chien, chat, lapin ou hamster comme étant un membre de votre famille, alors vous avez la réponse à cette question. Durant un déplacement, nul n’est à l’abri du danger y compris votre compagnon. En effet, une simple piqûre de moustique ou de puce peut faire tomber gravement malade votre animal, sans parler des risques liés au voyage. Pour le protéger, il est recommandé de souscrire une assurance voyage animaux.  Bien que les frais de l’assurance soient très élevés, offrir une protection à votre chien de compagnie est primordial. Non seulement, c’est exigé par les compagnies de voyage, mais c’est aussi une marque d’amour que vous lui portez.

Quel type d’assurance privilégier ?

En réalité, il n’y a pas une assurance meilleure qu’une autre. Tout dépend de vos attentes et de votre budget. La plupart des compagnies d’assurances proposent des devis gratuits en ligne. Cela facilite la comparaison des prix, des différents niveaux de garantie et des formules de remboursement. Un large choix s’offre à vous, toutefois, privilégiez la formule complète qui couvre tous les frais médicaux. Soyez vigilant sur la cotisation mensuelle et la franchise. Selon le type de contrat choisi, la franchise ou le reste à votre charge peut varier entre 0 à 150 euros. Prenez garde au délai de carence également. Sachez qu’entre la date de la signature du contrat et sa mise en vigueur, un délai de 7 jours à 180 jours est à compter. Assurez-vous que ce dernier soit actif avant votre départ. Lisez bien les clauses du contrat avant de signer quoi que soit et rassurez-vous qu’il répond à vos exigences.

Les documents à fournir

D’abord, six mois avant le départ, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire ou à la direction départementale de la protection des populations sur les conditions exigées par le pays concerné. Vous pouvez ainsi mieux préparer les documents nécessaires. Pour les territoires européens par exemple, le chien, le chat et le furet doivent posséder un passeport ou un carnet de santé, un certificat de vaccination à jour et un certificat d’identification électronique.